Le 15 septembre 2020

TikTok vs. États-Unis : l’intervention « divine » d’Oracle ?

L’application chinoise TikTok est aujourd’hui au cœur d’un conflit avec le gouvernement américain qui l’accuse de transmettre des données aux services de renseignement chinois et de menacer par conséquent la sécurité du pays. Les négociations actuellement en cours entre les USA et ByteDance laissent cependant entrevoir une lueur d’espoir, notamment grâce à la proposition de partenariat entre Oracle et TikTok. Décryptage !

Tensions entre les USA et TikTok

Vendredi 31 juillet 2020, le président américain a annoncé sa ferme intention de voter l’interdiction de TikTok aux USA. La raison ? Les services de renseignement chinois utiliseraient le réseau social, ce qui menacerait par conséquent la sécurité des États-Unis.

Des négociations entre le gouvernement américain et la société chinoise ByteDance sont actuellement en cours. L’objectif ? Éviter l’interdiction totale de l’application qui priverait plus de 100 millions d’utilisateurs américains de leur réseau social préféré !

Microsoft avait été la première société à faire part de son intérêt pour le rachat de l’application TikTok. L’entreprise américaine de grande distribution Walmart l’avait ensuite rejointe très rapidement. Mais la société mère ByteDance a rejeté cette proposition ce dimanche.

Pour mieux comprendre les tenants et les aboutissants de ce conflit, nous vous invitons à consulter cet article.

Le partenariat technologique entre Oracle et TikTok

La société chinoise ne semble pas convaincue par le décret de vente des opérations exigé par Donald Trump. En effet, elle pencherait davantage pour un « partenariat technologique privilégié« , qui laisserait alors une entreprise américaine participer au capital de TikTok. Et l’heureux élu pour ce partenariat n’est autre que la société américaine Oracle, spécialisée dans les logiciels et services à destination des entreprises.

Nous avons reçu une proposition au cours du week-end qui inclut Oracle comme partenaire technologique de confiance, avec de nombreuses recommandations en matière de sécurité nationale.

Steven Mnuchin, secrétaire américain au Trésor

De son côté, Oracle a confirmé que sa proposition faisait partie de celle soumise par ByteDance.

Reste à savoir si cette offre satisfera Donald Trump qui optait plutôt pour un rachat qu’un partenariat. Nous devrions en savoir plus très rapidement, puisque la date butoir a été fixée au 20 septembre, soit ce dimanche.

L'actualité

À lire également

Le 6 octobre 2021

Balenciaga X The Simpsons

Alors que la Fashion week de Paris bat son plein. Balenciaga, c’est associé aux créateurs de la série The Simpsons...