fbpx


Le 7 septembre 2020

TikTok : interdiction aux USA et possible rachat

TikTok, l’application chinoise aux 625 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde, ne semble pas faire l’unanimité. En effet, vendredi 31 juillet 2020, le président américain a annoncé sa ferme intention de voter l’interdiction de TikTok aux USA. La raison ? Le flou qui règne autour de l’utilisation des données. Eh oui, selon Donald Trump, le réseau social serait utilisé par les services de renseignement chinois et menacerait donc la sécurité du pays. Mais c’était sans compter sur l’éventuel rachat de l’application par Microsoft. Décryptage !

L’interdiction de TikTok aux USA

C’était LA nouvelle de cet été : le gouvernement américain, mené par Donald Trump, souhaite interdire l’application TikTok aux États-Unis. La raison officielle ? Le réseau social serait utilisé par les services de renseignement chinois et menacerait par conséquent la sécurité du pays.

Si ce souhait venait à être exaucé, les TikTokeurs américains se verraient dans l’impossibilité de télécharger ou d’utiliser l’application. Une annonce choc quand on sait que le nombre d’utilisateurs américains mensuels actifs dépasse les 100 millions ! De plus, de nombreux jeunes sont devenus de véritables stars sur l’application et vivent désormais de l’influence marketing. Cela mettrait donc à mal tout un business.

Une volonté de rachat par Microsoft

Nous sommes en droit de nous demander si la raison officieuse n’est pas d’ordre économique. En effet, le président américain envisage de signer un ordre officiel pour obliger ByteDance, la société mère de TikTok, à se séparer de l’application. Ainsi, les Américains pourraient racheter TikTok.

Ce qui permettrait également de rassurer les jeunes TikTokeurs américains, puisque le rachat de TikTok ne changerait en rien l’expérience des utilisateurs. Mieux, ils bénéficieront d’une sécurité et d’une confidentialité des données renforcées.

Interdiction de TikTok aux USA
©lebigdata.fr

Microsoft a déjà entamé les négociations avec ByteDance. Négociations qui devraient d’ailleurs prendre fin le 15 septembre 2020 au plus tard. D’autres investisseurs américains pourraient également participer en minorité à cet achat.

La réponse de ByteDance

Si les négociations sont encore en cours et que nous n’avons que peu de visibilité sur le destin de l’application, le CEO de TikTok a pris la parole au sein d’un article de blog :

Nous avons fait l’objet d’un examen encore plus minutieux en raison des origines chinoises de l’entreprise. Nous acceptons cela et relevons le défi de rassurer les utilisateurs grâce à une plus grande transparence et responsabilité. Il est essentiel de montrer aux utilisateurs, annonceurs, créateurs et régulateurs que nous sommes des membres responsables et engagés de la communauté américaine qui respectent les lois américaines.

Kevin Mayer, CEO de TikTok

Affaire à suivre…

L'actualité

À lire également

Le 6 octobre 2021

Balenciaga X The Simpsons

Alors que la Fashion week de Paris bat son plein. Balenciaga, c’est associé aux créateurs de la série The Simpsons...