Le 30 août 2017

Facebook interdit les publicités pour les Fake News

Facebook accentue encore son action contre les diffuseurs de Fake News en interdisant à ces pages d’acheter de la publicité sur le réseau.

Une mesure de plus pour lutter contre les Fake News

Facebook qui s’est vu couvert de critiques ces derniers mois pour avoir laissé beaucoup trop longtemps proliférer des articles mensongers, accentue sa lutte contre les Fake News. La plate-forme avait déjà mis en place un nouvel algorithme permettant de repérer les Fake News et d’affaiblir leur influence.

Désormais Facebook a décidé de punir les pages recourant perpétuellement à la diffusion de Fake News. Les pages qui sont signalées de manière répétée seront bannies de tout type de publicité (post sponsorisé ou publicité pour agrandir la base de fans par exemple). Les posts ne pourront plus être sponsorisés et donc auront, en théorie, une visibilité moindre.

Pas de suppression de la page

Bien que cela permettra de réduire l’influence des Fake News sur les utilisateurs et l’opinion publique en général, cela ne supprimera pas ces fausses informations. En effet, les pages ne seront pas supprimées. Ainsi les articles et les posts délivrant de fausses informations pourront toujours être publiées. Or on sait que les Fake News ont une forte capacité à faire réagir, et que les réactions entrainent une viralisation naturelle notamment via les partages. La sponsorisation ou la publicité ne venant qu’accentuer cette viralisation.

Facebook adopte ainsi une politique de plus en plus importante contre la prolifération des Fake News. Cela montre un réel intérêt pour cette problématique d’ordre général. Cependant ces actions ne sont pas encore suffisantes et doivent être plus poussées pour qu’elles aient un véritable impact sur le monde de l’information.

Source : BlogDuModérateur

L'actualité

À lire également