Le 24 août 2017

Snapchat et Instagram : l’eldorado des jeunes

Depuis deux ans, la popularité de Facebook auprès des jeunes est en baisse constante, préférant des réseaux sociaux moins plébiscités par les « parents » : Snapchat et Instagram. eMarketer nous dit tout.

Une deuxième année de baisse pour Facebook

Facebook est toujours le réseaux social le plus utilisé avec une croissance globale positive. Aux Etas-Unis cette croissance est estimée à 2,4% en 2017. Ceci étant dû à l’adoption tardive des utilisateurs âgés (parents, grands-parents).

Pour les adolescents (12-17ans), cette croissance est complètement inversée avec une baisse de -1,2% en 2016 à -3,4% en 2017.  En parallèle, les usages d’Instagram et Snapchat chez les 12-17 ans et 18-24 ans ont été revus à la hausse par eMarketer.

Une tendance décryptée par Oscar Orozco, senior forecasting analyst chez eMarketer : « Certains utilisateurs ont quitté Facebook et les (pré-)adolescents qui y sont toujours semblent moins engagés. Ils se connectent moins fréquemment et passent moins de temps sur la plateforme. Dans le même temps, nous avons maintenant des enfants, pré-adolescents, qui semblent totalement ignorer Facebook (« Facebook-nevers ») mais qui utilisent beaucoup Instagram, l’autre réseau social de Facebook Inc. »

Les usages de Snapchat et Instagram en quelques chiffres

Selon eMarketer, le nombre d’utilisateurs de Snapchat va augmenter de 25,8% aux États-Unis cette année, pour atteindre 79,2 millions d’utilisateurs par mois. Toutes les classes d’âge sont en hausse exceptée la plus âgée.

Instagram va également de bon train chez les jeunes avec une augmentation de son usage de 23,8% en 2017, atteignant 85,5 millions d’utilisateurs par mois aux USA. Une hausse prévue sur les classes d’âge inférieures : moins de 12 ans (19%) et 12-17 ans (8,8%). A noter toutefois qu’il est interdit d’ouvrir un compte Instagram/Facebook pour les personnes en dessous de 13 ans.

 

 

Snapchat, N°1 chez les 12-24 ans aux USA

Au pays de l’oncle Sam, Snapchat reste derrière Instagram, sauf chez les jeunes de 12-24 ans qui utilisent davantage le petit fantôme.

Les estimations à long terme pour Snapchat ont été abaissées par l’institut, suite au déploiement des Stories sur Instagram qui ont complètement assommé Snapchat.

Nous noterons toutefois que l’usage de Snapchat et Instagram sont différents. En France, Snapchat est tourné vers une communication entre amis avec des contenus « fermés », alors qu’Instagram se veut un réseau social basé sur des contenus « ouverts » notamment grâce à l’utilisation de hashtags.

L'actualité

À lire également