fbpx


Le 16 février 2018

Google Chrome lance son bloqueur de publicités

Ce jeudi 15 février, Google a mis en place son filtre publicitaire sur Google Chrome pour lutter contre les publications intrusives et ainsi offrir aux utilisateurs une expérience de navigation plus fluide. Décryptage du système et de son impact pour les éditeurs de contenus.

Vous avez un site web, vos publicités sont-elles concernées ?

Google va sanctionner 4 formats desktop et 8 formats mobiles.

Les formats publicitaires bloqués sur desktop et sur mobile :

  • Les pop-up
  • Les vidéos en autoplay avec du son
  • Les publicités « sticky », en bas de l’écran, si elles sont trop hautes
  • Les interstitiels avec un compte-à-rebours affichés avant le contenu (prestitial)

À noter que sur mobile, les interstitiels affichés avant le contenu seront bloqués dans tous les cas, et la taille maximale des sticky ads devrait être équivalente à 30% de l’écran.

Les formats publicitaires bloqués uniquement sur mobile :

  • Les publicités visibles sur plus de 30% de l’écran
  • Les publicités animées
  • Les interstitiels avec un compte-à-rebours affichés après le contenu (postitial)
  • Les publicités « plein écran » affichées lors du scroll

Pourquoi Google bloque-t-il ces publicités sur Chrome ?

Google souhaite mettre en place son propre outil de blocage des publicités puisqu’en France, 11% des internautes bloquent les publicités sur leur navigateur. Or, cela concerne toutes les publicités, même celles qui ne perturbe pas l’expérience utilisateur.

Pour déterminer quels formats de publicités étaient intrusifs ou non, Google a donc fait appel à de grandes entreprises du secteur dont Criteo, AppNexus, Facebook et Microsoft.

Comment savoir si cela concerne vos publicités ?

Google a mis a disposition des webmasters le rapport d’Expérience publicitaire (Ad Experience Report), accessible depuis les « Web Tools » de la Search Console. Ils peuvent ainsi analyser leur site web et l’expérience délivrée sur mobile et desktop.

Si Google détecte vos publicités comme trop intrusives, vous aurez 30 jours pour vous mettre en conformité. Le filtre des publicités s’appliquera ensuite sur votre site.

L'actualité

À lire également

Le 6 octobre 2021

Balenciaga X The Simpsons

Alors que la Fashion week de Paris bat son plein. Balenciaga, c’est associé aux créateurs de la série The Simpsons...