Le 9 août 2017

Facebook ouvre ses portes au partage public

Après le succès fulgurant de Snapchat et d’Instagram, Facebook vient de déployer la fonctionnalité Stories de son réseau en y ajoutant une petite valeur ajoutée : pourvoir la partager avec tous les comptes du monde entier ! Voyons plus en détail ce qu’est cette nouveauté et quel serait l’intérêt de l’utiliser sur son propre compte. 

Après avoir inséré à ses fonctionnalités les Stories, tout comme Snapchat et Instagram avant lui, Facebook décide de se distinguer et d’étendre ses Stories au partage public.

Petit rappel, une Story, c’est un format qui consiste à partager une photo instantanément à une sélection de personnes. Cette photo et/ou vidéo restera visible sur la plateforme pendant un laps de temps limité de, soit 24 heures pour Snapchat et Instagram et 12 heures pour Facebook.

Il faut savoir que Facebook a installé le format de Stories en mars 2017, et que celles-ci ne pouvaient, à ce jour, être partagées qu’avec ses amis ou un sous-ensemble d’entre eux. Les retours des internautes sur cette mise à jour ne seront pas tous positifs et Facebook veut trouver un moyen de changer la donne.

 

          

Aperçu de la manipulation de partage de Stories sur mobile 

 

Avec cette nouvelle fonctionnalité, l’idée est d’accepter les abonnés publics et de ce fait, poser la Story à tous les publics mais seuls les amis peuvent y répondre. Cependant, les pages Facebook ne peuvent pas encore bénéficier de ce nouveau système et partagent leurs Stories avec leur communauté abonnée à leur page.

Ce format de Stories pourraient intéresser un certain type de comptes, comme ceux de célébrités et marques cherchant à toucher un public plus large au-delà de leurs abonnés. Le partage public des Stories Facebook par les influenceurs pourraient inciter le plus grand nombre à faire de même et ainsi développer l’usage des Stories Facebook. Une façon différenciante d’augmenter leur visibilité et leur engagement sur le réseau numéro 1 mondial.

Facebook continue de se développer et de se positionner en complémentarité avec les autres Stories de réseaux sociaux type Snapchat ou Instagram, déjà très prisées aujourd’hui, voire surexploitées.

L'actualité

À lire également