Pokémon Go est LE jeu « phénoménal » de cet été 2016.

L’application a frappé aux portes de nos amis Australiens il y a maintenant 13 jours. Juste assez pour que nous, grands fans, puissions télécharger ce magnifique contenu « légalement » en se faisant passé pour un ami des kangourous. Et alors ? quelle surprise, quelle ferveur, pour ceux qui ont des raisons d’avoir hiberné, petit rappel. Pokémon Go est une application gratuite disponible sur iOS et sur Android, permettant à chacun de ses utilisateurs en se baladant, de capturer des pokémons en réalité augmenté, afin de les collectionner ou bien de dominer l’ensemble des arènes aux alentours. L’idée est simple, fédératrice et tellement efficace.

L’appli débarque en France !

source

Le Figaro nous apprend que l’application sortira officiellement cette semaine en France. Du côté de Pokémon France, on nous confirme l’information, expliquant que l’on en saura plus dans les heures qui viennent. La sortie était initialement prévue autour du 14 Juillet avant d’être repoussée à plus tard, après l’attentat de Nice, par “respect envers le peuple français en cette période de deuil national”.

Plutôt une mauvaise nouvelle pour les dresseurs en herbe n’attendant qu’une seule chose, la sortie du jeu en France. Il faut dire que les serveurs sont complètement sous l’eau, en espérant que cela s’arrange avant la sortie officielle du jeu.

Pour ceux, comme moi, un peu trop fans, faites attention, votre mobile contient peut être un cheval de Troie si vous avez téléchargé l’application « illégalement ». vous voila rassurés !

Pokémon Go en chiffres :

L’application a généré un tel engouement qu’au 11 juillet 2016, l’action nintendo avait bondit de 24,8% à Tokyo. Il faut dire que l’application compte plus d’utilisateurs que l’application Tinder aux états unis !

L’effet Pokémon Go est des plus bénéfiques pour Nintendo, qui en plus de lui donner un poids de taille dans l’univers des jeux sur mobiles et de toucher un plus large public, lui permet de dépasser un certain Sony en matière de capitalisation boursière (nombre d’actions en circulation multiplié par leur prix), ce dernier totalisant 4 500 milliards de yens soit environ 38 milliards de dollars. La société détentrice du projet Nintendo NX, dont la date de sortie a récemment été reconfirmée, vaut donc actuellement plus cher que son rival japonais comme le laisse sous-entendre lepoint.fr. A noter enfin que le titre de Nintendo s’est élevé à 31 770 yens à l’issue des échanges ce mardi 19 juillet, ceci représentant une hausse de +14,36%, soit une valeur de clôture quasiment doublée comparée à celle du 6 juillet dernier. Un phénomène de dingue qui fait sans aucun doute le bonheur aux deux sociétés affiliées à la firme que sont Niantic Labs et The Pokémon Company.

Poké-plus :

pokeplus

 

« Le Pokémon GO Plus permet de participer au jeu même sans regarder son smartphone. L’appareil se connecte au smartphone par Bluetooth et tient le joueur informé des événements en jeu – comme l’apparition de Pokémon dans les environs – en utilisant une LED et en vibrant. Les joueurs peuvent aussi attraper des Pokémon et entreprendre d’autres actions de base en appuyant sur le bouton de l’appareil. Ne manquez pas la sortie de l’accessoire Pokémon GO Plus fin juillet 2016. »

source

Le bracelet connecté qui doit sortir ce mois-ci est déjà en rupture de stock sur Amazon, Gamestop et le Nintendo Store en ce qui concerne les précommandes.

Le Pokémon Go+, disponible en précommande, n’est pas encore sorti qu’il est déjà en rupture de stock ! C’est ce que les gamers ont pu constater aujourd’hui sur les store en ligne mettant en vente le produit. Le bracelet connecté n’est déjà plus disponible, même si aucune date n’a été communiquée à ce jour, hormis le « juillet 2016 » que l’on a pu voir récemment.

Des précommandes qui affolent le net, à tel point que des petits malins veulent déjà en tirer leur épingle du jeu en revendant l’outils essentiel du bon dresseur sur eBay. A l’origine à 35 dollars, l’accessoire atteint déjà les 130 dollars en revente sur le site.

Poké-Pub :

200 (2)

Pokemon Go fonctionne actuellement sur un pur modèle «free to play» : il est gratuitement téléchargeable, mais une fois embarqués dans la chasse aux Pokémon, les joueurs peuvent acheter des objets dans la boutique intégrée de l’application. Quelques centimes pour un œuf de Pokémon, 1,5 euro environ pour un incubateur d’œufs… A ce rythme-là, les bénéfices grimpent vite.

Comme nous l’indique Libération.fr,

John Hanke, PDG de Niantic labs, a expliqué au Financial Times que la possibilité sera bientôt offerte aux marques de sponsoriser l’espace virtuel de Pokémon Go. Les entreprises «paieraient pour devenir des lieux dans l’interface du jeu, car cela incite les joueurs à venir les visiter.» Comme le joueur est géolocalisé, il doit se déplacer dans la vraie vie pour que son avatar bouge à l’écran. Et on peut donc l’obliger, si un fast-food ou l’agence d’une banque deviennent des «Pokéstops» (zones de ravitaillement) dans le jeu, à se rendre devant leur vitrine bénéficier de certains avantages virtuels.

Les annonceurs se verraient facturer un «coût par visite» : quelques centimes à chaque fois qu’un joueur interagit avec le lieu sponsorisé, détaille Hanke, tout comme les marques paient un «coût par clic» quand un internaute clique sur leur bannière de pub.

Le potentiel économique semble énorme si le succès de Pokémon Go se confirme. A New York, déjà, le gérant d’une pizzeria a conquis une nouvelle clientèle en achetant 10 dollars de «leurres», des objets virtuels dans Pokémon Go, pour attirer davantage de Pokémon autour de son restaurant. Il aurait ainsi boosté sa fréquentation de 30 à 75%.

Leuphorie :

Sprite_3_e_242

Il faut savoir que l’euphorie générée autour de ce jeu n’a pas de limite, il est alors question de sécurité lorsque l’on chasse smartphone à la main. Entre fake et véritable problème de société, c’est avec tact que ce mardi 19 juillet, la gendarmerie nationale a partagé un tweet adressé à tous les futurs dresseurs Pokémon.

Dans son message, la gendarmerie nous rappelle la page sécuritaire déjà présente à chaque lancement d’application.

img_3673-619x1080

Fan zone :

Pour ceux qui sont submergés par l’émotion depuis qu’ils ont l’application entre les mains, il est donc important d’avancer dans le jeu mais surtout de devenir le meilleur dresseur. Evidemment.

#001Pokewebgo.com

pokemonloc

Dresseurs Pokemon Go, voilà une information qui devrait beaucoup vous intéresser.Pokewebgo.com  vous indique où se situent les différents Pokemon sur une map en fonction d’où vous vous trouvez. C’est alors, que vous pourrez partir à la recherche d’un Fantominus, d’un Ramoloss ou d’un Léviator proche de chez vous.

Pokewebgo est un site participatif, l’ensemble des informations sont données par d’autres dresseurs aguerris, comme vous.

#002 : Pokemongo.gamepress.gg

primeape

Certains d’entre vous sont la pour devenir les meilleurs dresseurs de la planète, oui oui. L’existence du site Pokemongo.gamepress a pour but de rendre fou les apprentis dresseurs. sur le site vous pouvez comparer toutes attaques de tout les types de tout les pokemons, juste ca.

De plus, Il y a énormément de matière, de quoi s’y perdre pour votre plus grand plaisir.

#003 : PokemonTrash.com

Il faut savoir qu’en terme d’informations sur le jeu, on est garni, mais on peut l’être encore plus ! PokemonTrash, le site internet dédié au petits monstres de poches nous gratifie d’informations inédites.

Pokemon GO a été hacké, 20 secrets du jeu dévoilés.

Informations Pokedex Pokemon Go.

15 astuces et secrets sur Pokemon Go.

Les génies :

#642 : L’homme qui capturait un roucool lors de l’accouchement de sa femme.

Thundurus_XY

 

View post on imgur.com

Source

#641 : La femme qui capturait des pokémons en direct et en toute décontraction.

Tornadus_XY

 

Source

#645 : le meilleur pour la fin, l’homme de la situation, Tom Currie, la personne qui a tout plaqué pour capturer des pokémons. A 24 ans, après avoir travaillé 6 ans, Tom décide de se donner 2 mois pour traverser la Nouvelle Zélande afin de capturer les 151 Pokémons de la première génération !

Je voulais vivre une aventure, a déclaré le jeune homme. Je travaille depuis six ans et cherchais désespérément une pause. Et Pokémon m’a donné la chance de vivre ce rêve.”

Landorus_XY

 

tom-curie-640x546

source

MAJ y carpe : 

De nouvelles mise à jour (MAJ) devraient faire leurs apparitions cet été. Dresseurs, vous aurez accès aux échanges, et, si tout va bien, à un classement mondial pour définir qui est le meilleur dresseur d’entre nous!

des mises a jour annoncées par John Hanke, PDG de Niantic labs, qui devrait nous rendre optimiste sur l’apparition d’un mode combat 1v1. (un contre un)

Gotta Block’em all :

Pokemon-Go-PokeGone

Pour ceux qui ont eu du mal à supporter la légère redondance du mot « Pokémon » (et je peux le comprendre), ceci est pour vous.

Suite à la surmédiatisation de l’application, un développeur a cran a créé le plug-in « pokegone ».L’extension va ainsi se charger de retirer tout le contenu ayant rapport à l’univers Pokémon, que ce soit au niveau des recherches Google, des sites web ou même des réseaux sociaux. D’ailleurs, il est peut-être devenu ton meilleur ami.

Bonne chasse à tous !  

7d7