« Influenceurs » : un mot qui n’a pas toujours la cote dans la blogosphère. « Je déteste ce mot » : c’est malheureusement souvent ce que l’on entend dans les podcasts de ces derniers mois, sur cette terminologie que beaucoup considèrent comme dérangeante. Chez agencedesmediassociaux.com on souhaite redorer le blason d’un mot qui a bien plus de valeur qu’on ne peut le penser !

Petit rappel historique : adopté dès que les blogueurs ont commencé à se diversifier sur différentes plateformes de créations de contenu (Youtube et Instagram, notamment), le mot « influenceurs » a permis de regrouper l’intégralité de ces gens sous une seule et même étiquette. Etiquette, parlons-en : très vite, on leur en a collé une. Dès les premiers balbutiements de l’influence, la presse s’est réjouie de pouvoir les catégoriser, et parfois même les humilier. L’influence a fait jaser quelques mauvais journalistes, qui, cyniquement, préparaient reportages et interviews sur ces influenceurs dont ils ne comprenaient pas le métier. Rapidement, les aprioris négatifs se sont propagés dans le grand public et peu à peu, les gens du métier n’ont pas souhaité être rattachés à cette terminologie peu valorisée.

Revenons-en au mot : par définition, un influenceur est une personne ayant la capacité de modifier une perception. Appliqué au marketing d’influence, il s’agit de leaders d’opinion (experts, faiseurs de tendance…) d’une catégorie (beauté, mode, automobile…) qui parlent à une communauté à l’écoute et prête à s’engagée. Alors, que tous nos amis influenceurs puissent se rassurer : influencer votre communauté n’est pas péjoratif, bien au contraire. Que vous partagiez vos coups de coeur ou vos campagnes, d’une manière ou d’une autre, vos prises de parole ont des répercutions et des impacts sur votre audience : votre pouvoir de recommandation est un pouvoir dont vous pouvez (devez?) être fiers, car il vous a demandé suffisamment de travail, de patience et parfois même d’acharnement. Vous êtes des influenceurs car vous influencez vos communautés : influencer quelqu’un, c’est un gage de confiance que votre communauté vous accorde, c’est important, et précieux ! « Influencer » n’est pas un terme réducteur, il n’évoque rien qui puisse vous dévaloriser ou dévaloriser les gens qui vous suivent. Vous influencez des comportements d’achat, mais à partir du moment où vous le faites avec sincérité, où est le problème ? Vos communautés ne sont pas pieds et poings liés, forcées à se faire influencer, elles le font de bon coeur, et en toute connaissance de cause.

L’influence évoque la prescription, la conviction et la confiance, c’est toute la beauté de nos métiers, de vos métiers. Soyons-en fiers ! Ne dévalorisons pas l’influence, car c’est une vraie révolution à laquelle nous participons activement chaque jour, avec toute la créativité qui nous incombe ! Portons haut les couleurs de l’influence, valorisons la création de contenu et le storytelling qu’elle a permis. Oui, les influenceurs influencent leurs communautés, c’est bien pour cela qu’ils sont désormais partie prenante dans les stratégies de communication des plus grandes marques, et des plus petites. Soyons fiers de ce monde de partage que les influenceurs ont construit et ne banalisons pas le désamour d’une profession en se cachant derrière des terminologies rocambolesques. Influencer est une belle victoire, assumons la et portons la avec fierté 🙂