Le 30 juillet 2017

Les dépenses pub à venir sur les réseaux sociaux pour 2017

Quelles sont les tendances d’investissements média à venir sur les réseaux sociaux ? Twitter est-il encore dans la course ? Facebook et Instagram vont-ils parvenir à conserver leur avance sur les autres ? Réponses dans le rapport “The State of Paid Social” d’Hanapin Marketing qui fait le point sur les dépenses publicitaires des professionnels liées aux réseaux sociaux pour 2017. Étude. 

Le marketing social a encore de beaux jours devant lui ! Le rapport “The state of Paid Social” signé Hanapin Marketing met en lumière les dépenses publicitaires des annonceurs alloués aux réseaux sociaux pour l’année 2017. Aujourd’hui, 72% des annonceurs dépensent moins de 15% de leur budget communication sur ces chères plateformes qui deviennent jour après jour de plus en plus importantes. Ce rapport se concentre uniquement sur les réseaux et ne comprend pas le budget dédié à l’activation influenceurs, qui en concomitance avec les réseaux, s’apprête à suivre la même voie.

Si Facebook et Instagram ont actuellement le vent en poupe, cette tendance va t-elle être conservée et au-delà de ce questionnement, qu’en est-il des autres réseaux ? Le rapport d’Hanapin, élaboré à partir d’un échantillon de 164 marques et annonceurs, révèle que Facebook est et restera le réseau social le plus utilisé pour la publicité en 2017. En effet, 93% des sondés déclarent faire de la publicité payante sur Facebook. On remarque qu’Instagram parvient à se hisser à la seconde marche du palmarès avec 67% d’annonceurs déclarant avoir recours aux Instagram Ads. Linkedin et Twitter occupent une position médiane avec respectivement 57% et 51% de dépenses média. Pinterest et Snapchat arrivent en dernière position avec 28% et 19%. Snapchat reste encore un réseau difficile à atteindre en termes de sponsorisation puisqu’en effet, les dépenses minimum pour sponsoriser sur Snapchat atteignent très facilement des sommes à 5 chiffres.

En ce qui concerne l’avenir, le constat est sans appel : 71% des professionnels souhaitent augmenter leur achat d’espace média sur Facebook, 46% prévoient de les accroître sur Instagram. Toutefois, on remarque que la véritable décélération se situe au niveau de Twitter. En effet, le célèbre oiseau bleu peut s’attendre à une baisse des investissements sur sa plateforme car 21% des sondés désirent cette année, baisser le budget qui lui est dédié

Le bilan est sans surprise : Facebook et Instagram continuent d’être les mastodontes des réseaux sociaux, Twitter est en perte de vitesse, Snapchat reste encore difficile d’accès et ne peut remplir pour l’instant qu’un objectif de visibilité. Reste à voir si les prévisions d’Hanapin vont se réaliser… ou pas ! Wait and see !  

 

Sources : ZDNet

 

 

L'actualité

À lire également

YouTube chiffres 2020 Le 16 janvier 2020

YouTube en chiffres édition 2020

Qui dit début d’année, dit aussi annonce des chiffres et statistiques des réseaux sociaux. On continue cette...