Youtubeurs, blogueurs, Instagrameurs… En quelques années, ils sont devenus des profils sur-sollicités par les marques. La puissance de leurs communautés, et leur fort pouvoir de prescription auprès d’elles, les a positionnés comme incontournables à tout plan de communication, parfois même au détriment des media officiels on et offline. Collaborer avec les influenceurs est ainsi devenu une initiative indispensable pour toute marque souhaitant élargir son terrain d’expression sur la sphère digitale, au-delà de ses propres réseaux sociaux.

Miss Pandora, Le dressing de Leeloo, The Brunette, You Make Fashion, Mademoiselle Stef entourant de leurs sourires la créatrice Chantal Thomass.

Néanmoins, toutes les marques ne disposent pas de la connaissance suffisante pour s’adresser à ce nouveau type de profils. Même certains professionnels du métier, comme les agences RP, ont parfois du mal à s’adapter aux nouveaux codes de l’influence : réitérer les mêmes pratiques que celles mises en place avec les journalistes n’est malheureusement pas efficace, puisque les RP et les e-RP sont foncièrement deux domaines qui n’ont pas du tout les mêmes façons de faire. Il est donc essentiel d’adapter sa stratégie aux journalistes d’une part et aux influenceurs d’autre part.

L’agencedesmediassociaux.com vous présente un petit récapitulatif de b.a-ba à maîtriser pour intégrer le marketing d’influence de façon efficace et crédible. Cette liste de conseils est bien sûr non exhaustive 😉

1. Identifier les bons influenceurs

Rien de plus inefficace que de contacter des influenceurs qui n’ont aucune sensibilité pour votre sujet. Le marketing d’influence, quand il est bien fait, s’adresse à des influenceurs ciblés de façon très précise pour leur intérêts personnels, leur préférences, leurs goûts, leurs sujets de prédilection. Essentiel donc de les connaître, de les suivre au quotidien, pour savoir qui ils sont vraiment et quelles sont leurs sensibilités respectives. Ce sera pour vous la meilleure façon de repérer les prochains ambassadeurs de votre marque, qui auront une véritable crédibilité auprès de leur communauté sur les sujets pour lesquels vous les interroger.

2. Personnaliser ses messages

Il est essentiel pour vous d’apprendre à connaître les influenceurs, de savoir valoriser leur travail et leur talent. Quand vous vous adressez à eux, montrez-leur que vous savez qui ils sont et ce qu’ils font. C’est le meilleur moyen pour vous de briser la glace, et de démarrer avec eux une relation de confiance. Le marketing d’influence n’est pas une science exacte mais procéder de manière personnalisée et individuelle a largement fait ses preuves jusqu’à présent !

3. Professionnaliser son approche

Intégrer le marketing d’influence dans sa stratégie de communication nécessite de structurer vos échanges avec les influenceurs : mail de brief, demande systématique de devis, signature de contrats… Encore trop de marques zappent ces étapes qui sont pourtant indispensables pour mettre en place une relation qualitative et professionnelle. Et encore trop d’influenceurs ne sont pas rigoureux sur ces process, qui sont pourtant là pour les protéger d’abus éventuels.

4. Privilégier l’échange et l’écoute

Le marketing d’influence est avant tout une histoire de confiance. Certaines marques partent du principe qu’à partir du moment où elles rémunèrent les influenceurs, elles sont en droit d’exiger tout et n’importe quoi. Il est absolument contreproductif pour votre image de marque et la réussite de votre campagne e-RP, de vouloir imposer vos conditions aux influenceurs, et cela n’a rien à voir avec le fait de les rémunérer ou non. L’argent ne fait pas tout 🙂 Il est donc essentiel de les guider de façon précise sur vos besoins, tout en restant à l’écoute de leur problématique, afin de travailler main dans la main. C’est la garantie d’obtenir des contenus qualitatifs, sincères et crédibles auprès des communautés… et de fidéliser vos ambassadeurs, qui prendront beaucoup de plaisir à re-travailler avec vous.

5. Apprécier le dicton : « tout travail mérite salaire »

La production de contenus pour une marque n’est pas une mince affaire. L’influenceur doit savoir réinterpréter la marque à sa façon, et l’intégrer de façon naturelle dans sa ligne éditoriale. Cela nécessite du temps, de la réflexion, de la créativité… et du talent ! Et tout cela se paie, de façon tout à fait évidente. Bien sûr, il y a des marges de négociation possibles : les rémunérations vont fluctuer selon la relation de confiance que vous avez avec les influenceurs, si vous les faîtes travailler régulièrement, le concept de la campagne etc. Vous pourrez obtenir des gratuités dans certains cas mais de manière générale, dîtes-vous bien qu’un influenceur valorise votre marque auprès de sa communauté (= des milliers de gens) et que cela n’a aucune raison d’être gratuit.

6. Entourez-vous de vrais professionnels du marketing d’influence

Le phénomène des influenceurs n’a pas échappé aux professionnels du métier, et certains sont parfois peu scrupuleux : malgré une méconnaissance des codes de l’influence, ils veulent profiter de l’engouement autour de la blogosphère et se lancent dans l’industrie sans réelles compétences. Pour des stratégies e-RP réussies, conceptualisées, avec une vraie approche ROIste, adressez-vous à des agences qui ne font pas ce métier par opportunisme. Il est essentiel de travailler avec des agences dont le coeur d’expertise est le marketing d’influence, car elles vous donneront accès à un carnet d’adresse qualifié et certifié. Une campagne eRP peut parfois coûter cher à votre image de marque : soyez donc très vigilants pour déterminer l’agence qui vous accompagnera dans vos projets et éviter les charlatants.

 

En conclusion, le marketing d’influence est une formidable opportunité pour les marques, à condition de savoir le pratiquer dans les règles de l’art. L’agencedesmediassociaux.com a dix ans d’expertise sur le sujet, ce qui nous permet de nous positionner comme agence leader sur le marché français.