Cette infographie publiée et ingénieusement réalisée par Maitre Chat et Camille Bondaz  risque de faire froid dans le dos à toutes les personnes pour qui le smartphone est une troisième main.

Le premier geste du matin 

Triste vérité, mais pour 48 % des 18-34 ans checker son Facebook est devenu le tout premier geste matinal. Et effectivement si nos matinées commencent directement comme ça, ce n’est pas anodin. Nous passons en moyenne, tout au long de notre journée, 1h45 sur les réseaux sociaux…

smartphone in bed

Crédit Photo : ocusfocus

Récompense et dépendance, les raisons de ce besoin quotidien

Retweets, likes, comments, messages, toutes ses petites notifications que nous recevons à longueur de journée sont de véritables flatteries pour notre cerveau. Elles stimulent à la fois le système de la récompense mais en parallèle celui de la dépendance. La conséquence directe: nous consultons nos smartphones en moyenne toutes les 10 minutes pour à peine 30 secondes, un véritable automatisme. C’est donc un véritable cercle vicieux dont il est complexe de se défaire, alors que cela nous serait fortement bénéfique.

maitre-chat-reseaux-sociaux Les avantages d’une utilisation modérée

Une utilisation plus modérée de ces réseaux sociaux ne serait pas de refus et nous apporterait pas mal de bénéfice. Parmi eux, une réduction du stresse, de l’anxiété,  des risques de dépression et des troubles du sommeil, car oui regarder son smartphone juste avant de dormir ce n’est pas comme compter les moutons.